L’histoire du CBD


L’histoire du CBD

Des chercheurs ont découvert que le chanvre a été l’une des premières plantes cultivées. Il s’avère que dans les années 8 000 avant J.C, il était utilisé pour ses graines nourrissantes et pour ses vertus médicinales. Par la suite, l’usage du chanvre se développe en Egypte et Chine antique afin de calmer les inflammations mais aussi pour la fabrication de vêtement car ses fibres sont extrêmement solides et résistantes. Au Moyen-Âge, Charlemagne, demanda la production de chanvre à foison car il était utilisé pour la fabrication de voiles ou cordage de bateaux, mais aussi pour les médicaments.

Paraît-il, qu’au XIXe siècle, la reine Victoria se faisait des infusions de chanvre afin de calmer ses crampes dues à ses menstruations.

Mais lors de la première révolution industrielle, le chanvre a rapidement été abandonné et il fut remplacé par les matières textiles synthétiques tel que le nylon. Il fut aussi remplacé par la médecine contemporaine se développant de jour en jour. Le chanvre dans l’histoire été un véritable médicament et été utilisé comme toute sorte de médicament.

Il s’avère que dans les années 30, la composition de la plante du chanvre a été publiée et beaucoup se sont questionné sur la partie appelée « cannabidiol ». C’est en 1940 que le chimiste Roger Adam a réussi à isoler le premier cannabidiol de sa plante d’origine. C’est également suite à ses recherches que le THC a été découvert.

Les chercheurs ont commencé leurs études mais compte tenu du peu de connaissances dont ils disposaient, ils ne trouvèrent pas grand-chose et n’arrivaient pas à savoir quels composés étaient associés à quels effets.

En 1963, le docteur Mechoulan a découvert les effets individuels du cannabidiol lorsqu’il a réussi à analyser la composante du CBD, puis un an plus tard, il découvre le THC ainsi que ses effets euphoriques et psychoactifs.

Les études ont donc continué et ils se sont aperçus que l’utilisation potentielle du CBD pourrait être utile pour le traitement de l’épilepsie en tant qu’hypnotique.
Le docteur Mechoulam a testé sa découverte en administrant des doses quotidiennes de 300 mg de CBD sur un groupe de huit patients épileptiques. Au bout de seulement quatre mois, les résultats étaient flagrants : la moitié des sujets ont cessé d’avoir des crises et pour les autres, les crises ont nettement diminué ! 

Mais à cause de l’amalgame souvent fait entre le chanvre et le cannabis, cette découverte est restée dans l’ombre et n’a pas pu aider, les patients souffrants.

Au fur et à mesure, les recherches se sont multipliées et ont révélé l’intérêt général autour du CBD, particulièrement aux Etats Unis.

Connaissiez-vous l’histoire de Charlotte Figi ?

Une petite fille née en 2006, atteinte d’une très rare forme d’épilepsie. Cette jeune fille faisait près de 300 crises par semaine. À seulement 4 ans, elle commença à perdre la parole, à avoir des difficultés pour marcher et manger. Ses parents ont essayé toutes sortes de médecine possible.  

Un jour, il entendit parler du CBD et ils décidèrent de lui faire tester une petite dose de CBD. Et, suite à ça, les crises passèrent de 300 par semaine à 2-3 par mois !