Quels sont les effets du CBD sur la maladie de Parkinson ?


La maladie de Parkinson a été découverte en 1817. C’est une maladie neurodégénérative qui se déclare à la suite de la mort progressive des neurones dans la zone du cerveau appelée substance noire, et la baisse des niveaux de dopamine dans les synapses.

En France, ce sont environ 200.000 personnes qui sont concernées par la maladie. Chaque année, 25.000 cas supplémentaires sont décelés, notamment chez les personnes âgées de 55 à 65 ans. Il arrive cependant que la maladie se manifeste plus tôt.

 

La maladie de Parkinson se caractérise par des tremblements, des raideurs musculaires et des problèmes moteurs.

Bien que la maladie de Parkinson ne puisse être guérie, l’évolution de la maladie peut être retardée par des modifications soigneusement orchestrées de l’alimentation, des habitudes de vie et l’utilisation de médicaments et de suppléments.

 

Il n’existe, à ce jour, aucun traitement permettant de soigner la maladie de Parkinson, la médecine ne pouvant que réduire l’intensité des symptômes et retarder le développement de la maladie. Un exemple avec le CBD.

 

5 effets positifs du CBD sur la maladie de Parkinson !

 

Dans le cadre de la maladie de Parkinson, il existe une liste de 5 effets non-exhaustifs à découvrir ci-dessous, qui améliorent la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson.

 

  • Effets anti-inflammatoires et anti-douleurs

 

Le CBD est un anti-inflammatoire et antidouleur puissant dont les effets ont déjà été constatés sur les maladies inflammatoires comme la sclérose en plaque et sur des maladies douloureuses comme la migraine à travers de nombreuses études. Une étude à petite échelle sur les malades de Parkinson a également été conduite et constate les effets positifs du CBD et du THC .

 

Une étude au Brésil, de six semaines a été menée sur 21 patients atteints de Parkinson, présentant des comorbidités (démences et troubles psychiatriques). Le panel a été divisé en trois groupes. Le premier groupe a reçu 330mg de CBD, par jour, sous forme de capsules. Le second groupe a reçu 75mg de CBD, là aussi sous forme de capsule tandis que le dernier groupe a reçu un placebo. Résultat, les symptômes moteurs ainsi que les douleurs ressenties ont été atténués dans les deux premiers groupes ayant reçu du CBD.

 

  • Réduction des tremblements

 

Certains des symptômes les plus courants de la maladie de Parkinson sont les tremblements ou des mouvements musculaires incontrôlés. Les traitements médicamenteux n'améliorent pas voire aggravent ce symptôme.

 

Une étude scientifique réalisée en 1986 suggère que le CBD pourrait aider à soulager ces mouvements musculaires. Des études plus récentes doivent être réalisées pour confirmer ce bienfait non négligeable qui améliore drastiquement la qualité de vie des patients.

 

  • Réduire la dépression et les troubles psychotiques

 

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont sujets à des troubles anxieux qui peuvent mener à la dépression voir même à des épisodes de psychoses, surtout si les patients ne sont pas bien accompagnés, isolés d’événements sociaux. En effet, il est estimé que 50 % des patients en souffrent. Le CBD peut réduire ces troubles grâce à ses effets anti-inflammatoires, ses effets antidouleurs et apaisants.

 

  • Améliore la qualité de sommeil

 

Un des bienfaits naturels les plus connus et appréciés par les utilisateurs du CBD est l’amélioration du sommeil. Les études scientifiques sont formelles sur ce sujet, les patients de Parkinson peuvent bénéficier du CBD pour mieux dormir, sans effet secondaire.

 

  • Soutien une qualité de vie meilleure

 

Enfin, une étude confirme que la consommation contrôlée de CBD par les patients de la maladie de Parkinson soutient l’amélioration de leur qualité de vie. Plus de recherches sur ce sujet doivent néanmoins être réalisées pour confirmer les effets précis sur les différents aspects de la vie des patients.

 

 

 

Enfin, le CBD, est susceptible de protéger les neurones et ralentir leur destruction. Très intéressant dans le cadre de Parkinson puisqu’il s’agit là de la cause de la maladie. Le CBD aurait en effet, d’après plusieurs études précliniques comme celle-ci, des propriétés neuro protectrices. Le CBD agit sur le processus inflammatoire en inhibant la production de cytokines et la libération de glutamates et en diminuant le stress oxydatif. Ainsi, la détérioration des cellules est ralentie et le renouvellement des neurones est favorisé. Grâce à cette fonction protectrice, le CBD améliore l’activité métabolique du cerveau, ce qui améliore les performances motrices et cognitives.

 

 

Le CBD est un produit qui soutient cette quête en amenant des propriétés thérapeutiques qui peuvent diminuer les effets secondaires des traitements qui existent et apaiser voire lutter contre des troubles psychiques très contraignants.

 

Les malades de Parkinson ne devraient cependant pas s'auto administrer de produits de CBD à côté de leur traitement médical. Se fournir en produits de qualité et consulter son médecin avant pour définir les dosages est très recommandé.
 

 

L’huile de CBD améliorerait la vie des patients en agissant sur d’autres effets de la maladie

 

Il a été démontré que l’huile de CBD est également bénéfique contre la maladie de Parkinson. Elle agit sur certains de ses symptômes moteurs et limite les effets secondaires des médicaments en agissant sur d’autres effets de la maladie.

 

 

La prise se fait en sublingual : une à deux fois par jour, on pose une ou deux gouttes sous la langue, à distance des repas ou à jeun, comme pour l’homéopathie. On ne peut pas se tromper de dosage, il n’y a aucun risque de surdosage, et très peu d’effets secondaires sont observés (quelques patients peuvent avoir des troubles digestifs lors des premières prises, mais rien de contraignant).

 

 

Le conseil à visée générale est de commencer avec un petit dosage. Les effets s’installent pleinement au bout de 10 jours, mais on peut être soulagé dès la première prise, notamment pour les douleurs et le sommeil.

 

Selon les symptômes, on pourra envisager d’autre traitement, comme des infusions de CBD avant le coucher pour réguler les symptômes du Parkinson sur le sommeil (qui ont tendance à fortement raccourcir les nuits). Le CBD a un effet calmant rapide et permet l’endormissement, et aide donc à stabiliser les cycles du sommeil et le sommeil paradoxal), il permet de rester endormi. Certains utilisateurs mettent aussi deux gouttes dans une cuillerée de miel avant le coucher. Contrairement à d’autres traitements pour le sommeil, il ne provoque pas d’état somnolent le lendemain.


Laisser un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés